Des véhicules CNG et à l’hydrogène de DATS 24 ont été utilisés durant l’épreuve cycliste

La course cycliste de Wingene se présente comme « une course pour un air plus propre et une diminution du cancer ». Il existe en effet un lien direct entre la pollution et la santé. Et lors d’une épreuve cycliste, les coureurs roulent en permanence à proximité de véhicules polluants dont ils inhalent inévitablement les gaz d’échappement. Il est temps de remédier à cela ! C’est pourquoi la course cycliste de Wingene tire la sonnette d’alarme et s’engage à n’utiliser que des véhicules écologiques pour accompagner les coureurs.

Le docteur Christophe Depamelaere, l’instigateur d’une course plus propre à Wingene, a mis le doigt sur un problème grandissant. « Les entraînements à vélo et les courses cyclistes se déroulent sur la voie publique, où l’on retrouve la plus forte concentration en NOx, particules fines, suie et autres matières cancérogènes. Et ce qui est mauvais pour les coureurs, l’est également pour les enfants qui se rendent chaque jour à vélo à l’école. La qualité de l’air en Belgique est alarmante. Les véhicules écologiques offrent déjà une partie de la solution, mais je lance un appel à tous les acteurs et aux pouvoirs publics pour que nous nous attelions ensemble à ce problème ».

Nous nous soucions également de la problématique d’un air de mauvaise qualité. Et DATS 24 trouve important de contribuer à un air plus propre. C’est pourquoi nous élaborons un réseau de stations CNG, de bornes de recharge et que nous rendons la conduite à l’électricité et à l’hydrogène possible.

DATS 24 soutient aussi la course cycliste de Wingene en fournissant des véhicules plus écologiques. Ainsi, le médecin de course a assisté les coureurs dans une voiture au gaz naturel, et l’équipe de direction de la course a précédé le peloton dans une voiture à l’hydrogène. « Rouler à l’hydrogène est 100 % vert et durable. Le véhicule ne rejette que de l’eau et est, selon nous, l’avenir », nous dit Maarten Van Houdenhove, PR manager chez DATS 24.

Les personnes qui ont conduit les véhicules écologiques de DATS 24 étaient très enthousiastes. Bram De Brackere, le directeur de course, a d'ailleurs exprimé son opinion : « Ces voitures roulent aussi bien que les voitures aux carburants traditionnels, voire mieux. Et lorsque l’on sait qu'elles émettent beaucoup moins de particules polluantes, on peut dire que l’on fait une bonne affaire. »