En 1999, Colruyt Group a de nouveau percé dans l'histoire de l'innovation et du développement durable avec la construction d'une toute nouvelle éolienne. Construite sur le site de Dassenveld à Hal, cette éolienne était non seulement la toute première du Brabant flamand, mais également la plus grande de Belgique du haut de ses 70 mètres. Depuis lors, quatre autres éoliennes ont rejoint le parc de Dassenveld, capable de subvenir aux besoins en électricité de 8 000 ménages.
  • Le vent, moteur de l'économie

    La toute première éolienne du parc éolien de Dassenveld à Hal avait une capacité de 1,65 MW, un exploit à l'époque. Aujourd'hui, les éoliennes de dernière génération produisent jusqu'à trois fois plus d'électricité. Cette avancée spectaculaire est une bonne nouvelle, puisqu'elle permet au parc éolien de Dassenveld d'approvisionner en électricité verte les 120 000 m² du vaste centre de distribution de Colruyt Group sur le même site.

    Un emplacement stratégique

    L'emplacement des éoliennes actuelles du parc éolien de Dassenveld ne doit rien au hasard : les éoliennes ont été érigées le plus près possible des bâtiments de Colruyt Group, afin que l'énergie produite puisse être directement utilisée, par exemple pour l'éclairage des bureaux, le chargement des chariots élévateurs électriques ou le refroidissement des chambres froides. En 2019, grâce aux éoliennes ainsi qu'aux panneaux solaires placés sur ses bâtiments à Hal, Colruyt Group a pu subvenir à environ 70 % des besoins quotidiens en énergie avec de l'électricité verte et produite localement. Lors de périodes venteuses, comme en hiver, le groupe peut couvrir 100 % des besoins en énergie.

    L'éolien tisse des liens

    La sixième éolienne, située sur le Pachtersweg à Hal, a une histoire bien à elle. En 2017, des particuliers ont pu devenir coactionnaires d'Eoly Coopération, qui investit également dans cette éolienne. Forte d'une capacité de 3,4 MW, elle produit chaque année l'équivalent de la consommation d'électricité de 1 900 ménages. Autre avantage : elle permet d'éviter l'émission de quelque 1 350 tonnes de CO2 par an. Cette éolienne remplit également une fonction sociale : les riverains et passants peuvent se rencontrer dans un jardin communautaire spécialement aménagé et profiter ensemble de la nature environnante.