Colruyt Group et DATS 24 en sont convaincus : l'hydrogène joue un rôle clé dans la transition vers une mobilité 100 % verte. Voilà pourquoi nous poursuivons nos investissements communs dans des stations à hydrogène publiques au sein du projet H2Benelux, avec de nouvelles pompes dans les régions de Louvain (Haasrode), Gand (Erpe-Mere) et Liège (Herve). Nous ne sommes pas les seuls intervenants : DATS 24 construit les stations et WaterstofNet assume la gestion du projet.

H2Benelux Cofinancé par l’Union européenne
  • Une collaboration fructueuse

    WaterstofNet souhaite participer au développement d’une société neutre en carbone en facilitant l’accès à l’hydrogène en Flandre et aux Pays-Bas. Une idée rendue possible par l’intermédiaire des autorités locales ou en collaborant à plus haut niveau. C’est ainsi que WaterstofNet a lancé le projet H2Benelux et l’a présenté à l’Union européenne. WaterstofNet prévoit la construction de huit stations à hydrogène : quatre aux Pays-Bas, trois en Belgique et une au Luxembourg. Chaque station rechargera dix voitures à hydrogène pour un test grandeur nature dont les résultats permettront de poursuivre la croissance de l’infrastructure de l’hydrogène dans le Benelux.

    Au sein du projet H2Benelux, un certain nombre de partenaires (Shell, Total, les Ponts et Chaussées néerlandais et, bien entendu, Colruyt Group ainsi que DATS 24) collaborent avec les autorités locales afin de continuer le développement de stations à hydrogène au Benelux. L’hydrogène devient donc plus largement accessible et la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg rejoignent les réseaux d’hydrogène existant déjà en Allemagne, en France et au Royaume-Uni.

    Stations à hydrogène au Benelux

  • L’hydrogène, une histoire européenne

    Le Volet Transport est l’une des parties du programme de subsides européen MIE. Le « Mécanisme pour l’interconnexion en Europe » reconnaît neuf grandes routes (corridors), dont trois, au moins, passent par le Benelux : Mer du Nord-Baltique, Mer du Nord-Méditerranée et Rhin-Alpes. Par ce biais, l’Union européenne souhaite assurer la liaison entre tous les coins du continent. Un accès facilité au réseau de stations à hydrogène en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg a donc toute sa place dans l’initiative.

  • The contents of this publication are the sole responsibility of DATS 24 and do not necessarily reflect the opinion of the European Union.